jeudi 8 novembre 2018

Collaboration avec la fondation Susa

Ce lundi a débuté notre collaboration avec la Fondation Susa (grâce à Véro qui y travaille).
Nahim, éducateur, accompagné de 5 participants et une stagiaire, sont venus travailler de 13h15 à 14h45.
Nous avons débuté par la coupe de rejet de Cerisier tardif et l'exportation de la fauche de ronciers sur le reliquat de versant Sud du terril du 18. J'avais avancé le travail à la débroussailleuse avant l'arrivée du groupe.
Je suis particulièrement heureux de cette nouvelle collaboration qui ajoute une dimension humaine à notre travail. Le groupe a prévu de revenir de manière récurrente, normalement tous les 15 jours. L'éducateur étant en formation dans 15 jours, notre prochaine collaboration aura lieu dans 4 semaines, soit le 26 novembre. Si vous souhaitez m'accompagner, merci de m'en informer.
Plus tard, en 2019, nous aurons encore l'aide de l'école Sainte-Gertrude de Brugelette, habituée de venir nous aider.



Chantier du 3 novembre 2018

Tamara, Guillaume, Peter et Yves avions comme objectif de continuer le travail de fauche au sommet du terril de Marcasse et de limitation de certaines plantes envahissantes sur la pente Sud - Sud-Ouest. Si l’ascension du terril les bras chargé d'outils reste toujours difficile, quelle récompense en arrivant tout en haut !
La brume envahit les fonds du village et prairies avoisinantes, la luminosité est encore légèrement bleutée et rougeoyante à la fois.
Bien entendu, cet instant de grâce est court : le soleil monte et éblouit le paysage. C'est le signal de départ pour la mise au travail.
Petite équipe mais bon dynamisme. Quelques heures plus tard, la fauche du sommet est terminée, le travail sur la pente est entamé. De petites séances y sont encore conseillées mais cela pourra peut-être se faire hors gestions traditionnelles.




samedi 20 octobre 2018

Les observations d'Yves

L'automne est la saison des champignons. Malheureusement, en cet automne 2018, la sécheresse ne favorise pas leur apparition. Les amateurs de fricassées forestières en sont pour leur frais. Pourtant, une promenade sur le terril de Marcasse ce samedi 13 octobre 2018 nous a apporté quelques belles observations. 
Parmi lesquelles deux champignons rares en Belgique mais présents en grand nombre sur les pentes schisteuses du terril : le Pisolithe et l'Astrée hygrométrique.
Mais aussi bon nombre d'autres champignons plus connus comme plusieurs amanites (Amanite phalloïde, Amanite tue-mouche, Amanite citrine, etc) ou encore des bolets, russules ou coprins, etc.
Attention, si certains sont comestibles (comme le Coprin chevelu ou certains bolets), d'autres sont extrêmement toxiques ( comme l'Amanite phalloïde). S'abstenir est donc le meilleur conseil. 











mercredi 8 août 2018

Les observations d'Yves

Beaucoup retiendrons l'été 2018 pour sa chaleur et sa sécheresse inhabituelles.
Nous le retiendrons également pour ses belles observations de papillons. Ceux-ci, comme les insectes en général, apprécient cette météo exceptionnelle.
Ils en ont donc bien profité depuis le printemps pour fréquenter notre réserve naturelle.
En plus des papillons régulièrement notés, nos promenades estivales ont mis en évidence la présence du Thècle du bouleau(Thecla betulae), de l'Hespérie de l'alcée (Carcharodus alceae) et du Collier de corail (Aricia agestis) dont il s'agit des premières observations sur le site. Ces espèces le fréquentaient très certainement auparavant mais n'avaient pas encore été détectées. Les deux premières sont par ailleurs relativement rares dans notre région.




jeudi 26 avril 2018

Notre allée principale est baptisée!

J'ai attendu le retour du beau temps et la première  promenade pour installer le panneau en l'honneur de nos bénévoles le long de l'allée principale qui traverse la réserve.



mercredi 25 avril 2018

Les observations d'Yves

Les papillons de la famille des Piéridés sont parmi les plus précoces. Passant l’hiver au stade nymphal, ils sont prêts à se métamorphoser et à prendre leur envol dès les premiers rayons du soleil. Chaque année, le Citron est certainement un des premiers à se laisser observer, dès le mois de mars. Il est rapidement suivi par nos autres piérides, des espèces généralement communes. Les papillons de cette famille ont un point commun : la couleur claire et unie de leurs ailes sur la face supérieure, souvent ponctuées par une ou plusieurs taches noires. En ce printemps 2018, 5 espèces de cette famille ont déjà été observées dans la réserve naturelle de “Marcasse et alentours”. Le Citron, la Piéride du chou, la Piéride du navet, la Piéride de la Rave, l’Aurore et la Piéride de la moutarde. Cette dernière espèce, beaucoup plus rares que les précédentes, trouve refuge dans la réserve grâce à une belle population de Lotier corniculé et autres plantes de la famille des Fabacées. Un peu plus tard dans l’année, ces espèces seront rejointe par le Souci, un migrateur qui nous rejoint chaque été.







Chantier d'Avril

Une fois n'est pas coutume mais pour ce chantier, nous avons éliminé du buddleia!!

Sur le terril du 18, il restait derrière la zone de genêt une forte concentration de buddleia que nos 13 bénévoles ont coupé.











jeudi 15 mars 2018

Chantier de Mars




Pour le deuxième chantier de 2018, le sommet du terril de Marcasse a été nettoyé ainsi que la pente vers le site du charbonnage.
La prairie entre le 18 et Marcasse ainsi que la zone à épilobe ont également été fauchées.

Les observations d'Yves

En hiver, plusieurs oiseaux nicheurs de chez nous quittent notre région migrent vers le Sud. On ne les reverra qu’à la bonne saison suivante.
Toujours en hiver, notre région accueille également des oiseaux venus du Nord, de manière régulière ou occasionnelle, en fonction des conditions météorologiques ou de l’importance de certaines populations.
Ainsi, certaines années, on assiste à un arrivage important de certaines espèces.
Cette année a été marquée par l’observation de nombreux Grosbec casse-noyaux. Cette espèce est nicheuse en Wallonie, essentiellement au Sud du sillon Sambre et Meuse. Mais cet hiver, un grand nombre de Grosbec casse-noyaux est arrivé chez nous en provenance du Nord de l’Europe.
L’occasion de les admirer à la mangeoire dans son jardin ou dans de nombreux endroits. Comme dans notre réserve naturelle de Marcasse et alentours. Une vingtaine d’individus ont stationné pendant plusieurs jours, se nourrissant des nombreux fruits toujours présents sur nos arbres.
Plus d’infos sur le Grosbec casse-noyaux : http://www.oiseaux.net/oiseaux/grosbec.casse-noyaux.html

jeudi 22 février 2018

Chantier du 3 février

Suite au passage important de moto sur le terril du XVIII à la mi-janvier, ce chantier a été consacrer à couper des buddleias et à les transporter  à l’ancienne entrée des camions pour fermer l’accès depuis le RAVEL. La suite de la matinée a été consacré à éliminer les buddleias sur le versant est.
Il reste une petite zone à couper sur le haut du plateau et à rassembler en tas.

Merci au douze bénévoles qui ont participé à ce chantier

Je vous rappelle la participation, comme l’an dernier, au Grand Nettoyage de Printemps qui aura lieu les 23/24 et 25 mars. La tâche sera moins grande cette année, comme nous avons des ambassadeurs propretés, le site est régulièrement nettoyé.

Je communiquerais les détails du déroulement de ces journées.